Tilleul

Originaire d’Europe, le tilleul pousse à l’état sauvage, mais aussi le long des routes et dans les jardins. On récolte les inflorescences en été.

Selon la mythologie grecque, la nymphe Philyra, enlevée par le dieu Cronos apparu sous la forme d’un cheval, donna naissance au centaure Chiron. Accablée, elle supplia les dieux de ne pas l’abandonner parmi les mortels. Ceux-ci accédèrent à son désir et la changèrent en tilleul.

Effets et usages médicinaux :

• Antispasmodique et sédatif, le tilleul soulage les tensions et les maux de tête causés par les sinusites.

• Il calme et favorise le sommeil.

• Il combat le stress et l’angoisse, ainsi que les palpitations d’origine nerveuse.

• Les fleurs traitent les rhumes et la grippe en réduisant les sécrétions nasales.

• En stimulant la transpiration, elles font baisser la fièvre.

• On les prescrit pour diminuer la tension artérielle, notamment lorsque celle-ci est due à des troubles psychologiques ou nerveux, mais aussi, en traitement à long terme des pressions artérielles très élevées associées à l’artériosclérose.

• En France, ces feuilles servent pour confectionner une lotion destinée à calmer les démangeaisons cutanées.

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *