Tamarin

Originaire d’Inde, le tamarin est désormais cultivé dans de nombreuses régions tropicales, par exemple aux Antilles, à Madagascar, dans toute l’Asie du Sud-Est et en Chine.

Les marins consommaient le fruit du tamarin pour se protéger du scorbut. Or, d’après des recherches en cours, la présence de vitamine C parmi les constituants du tamarin semble remise en cause.

Cette plante est l’ingrédient essentiel de nombreux chutneys et condiments, notamment la Worcestershire sauce.

Effets et usages médicinaux :

  • Le tamarin est un fruit sain et purgatif, qui améliore la digestion, diminue les flatulences, apaise les maux de gorge et agit comme un laxatif léger.
  • Dans la médecine ayurvédique, on le recommande pour stimuler l’appétit, tonifier l’estomac et combattre la constipation.
  • Mélangé à du cumin et à du sucre, ce fruit agit contre la dysenterie.
  • Dans le sud de l’Inde, la soupe de tamarin sert de remède contre les rhumes et d’autres affections entraînant une production abondante de mucosités.
  • En Chine, on considère cette plante comme rafraîchissante et bien appropriée pour traiter la « chaleur d’été ».
  • On prescrit le fruit pour stimuler l’appétit, arrêter les nausées et les vomissements provoqués par la grossesse, et traiter la constipation.

Laisser un commentaire

*

captcha *