Sauge

Le nom scientifique de la sauge indique clairement l’importance de son rôle en phytothérapie : Salvia vient de salvare qui, en latin, signifie «guérir». Un dicton médiéval n’affirmait-il pas : «Pour quelle raison un homme devrait-il mourir alors que la sauge pousse dans son jardin ? » La sauge agit contre les maux de gorge et les troubles de la digestion ; elle est légèrement stimulante. Sa saveur est chaude, amère et astringente.

Originaire des pourtours de la Méditerranée, la sauge affectionne les lieux ensoleillés. II existe environ 500 espèces. La sauge pourpre, constitue la variété la plus appréciée sur le plan médicinal.

Usages traditionnels et recherches en cours :

• L’huile essentielle contient jusqu’à 50% de thuyone, substance en partie responsable de l’activité oestrogénique, antiseptique et digestive de la plante. L’excès de thuyone est toxique pour les tissus nerveux. Antimicrobienne, l’huile essentielle réduit en outre les sécrétions bronchiques.

• II a été démontré que la plante pallie les troubles de la ménopause comme les bouffées de chaleur et les vertiges. La sauge régularise le cycle menstruel. Bien que son action hormonale ne soit pas encore bien élucidée, il ne fait aucun doute que la plante régule la transpiration, les bouffées de chaleur et aide l’organisme à s’adapter aux modifications hormonales.

• La sauge peut calmer les crises de la maladie d’Alzheimer. Elle a une activité tranquillisante.

• Divers constituants sont de puissants antioxydants.

• Grâce à la combinaison de ses propriétés antiseptiques, calmantes et astringentes, la sauge utilisée en gargarisme est un remède efficace contre les maux de gorge.

• La sauge était traditionnellement utilisée pour soigner l’asthme sous forme de préparations de feuilles séchées à fumer.

Préparations et usages :

* En infusion, utiliser en gargarisme jusqu’à 3 fois par jour en cas de maux de gorge.

* Les feuilles de sauge fraîche sont précieuses comme remède de premier secours, a appliquer sur les piqûres et les morsures.

* En teinture, pour la digestion, prendre 2 ml avec de l’eau deux fois par jour.

!! Ne pas utiliser pendant la grossesse ou en cas d’épilepsie. Ne pas dépasser la dose prescrite. !!

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *