Régime Atkins

Le Régime Atkins est un régime amaigrissant proposé par le Dr Robert Atkins. Le régime Atkins fait partie des régimes hypoglucidiques, c’est-à-dire pauvres en glucides. On considère qu’il a été suivi depuis son lancement par 40 millions de personnes. Il repose sur une alimentation modérément riche en protéines (viande, poisson, fromage, œufs, protéines végétales) et sans restriction des graisses, à condition qu’elles soient équilibrées, mais limitant l’apport en glucides (pain, pâtes, riz, en particulier à index glycémique élevé etc.). La consommation de fruits et de légumes est limitée dans la première phase du régime, mais conforme aux recommandations nutritionnelles ensuite. Dans sa nouvelle version, le régime peut être suivi par des végétariens.

Le régime Atkins dans sa première version des années 1970 autorisait toutes les graisses sans distinction, ce qui le rendait déséquilibré du point de vue des apports en acides gras, notamment oméga-6 et oméga-3. Il limitait drastiquement les fruits, ce qui le rendait difficile à suivre et possiblement déficitaire en fibres et vitamines antioxydantes. En 2010, le régime Atkins a fait l’objet d’une refonte profonde pour intégrer les données récentes de la recherche, sous la conduite de trois médecins universitaires. Les préconisations de ce nouveau régime Atkins ne s’écartent pas des recommandations nutritionnelles officielles en vigueur aux États-Unis. Elles mettent l’accent sur les fruits et légumes. Elles prennent en compte les découvertes récentes sur la charge glycémique et le rapport oméga-6 sur oméga-3. Cette évolution a été accueillie favorablement par le corps médical. Le régime Atkins est devenu plus facile à suivre sur le long terme.

Dans quelques études, ce régime n’a pas montré d’efficacité supérieure par rapport aux autres régimes à moyen terme. Cependant, si l’on considère non pas une étude isolée, mais une analyse systématique de l’ensemble des études comparatives conduites à ce jour, alors la conclusion est que le régime Atkins et les régimes pauvres en glucides « sont plus efficaces à 6 mois que les régimes pauvres en graisses et aussi efficaces si ce n’est plus que les régimes pauvres en graisses pour réduire le poids et le risque cardiovasculaire après 1 an.

Au niveau métabolique, ce régime est favorable car il augmente le taux de « bon » cholestérol et diminue le taux de triglycérides sanguin ainsi que la glycémie. Il n’apporte pas de modification au niveau du « mauvais » cholestérol.

Par ses résultats sur le poids, la glycémie et les lipides sanguins, le régime Atkins est de plus en plus proposé aux patients diabétiques aux États-Unis, même si le sujet est l’objet de débats.

Selon le Dr Atkins l’excès de poids ne serait pas dû au fait que l’on mange trop, mais viendrait d’un déséquilibre de notre métabolisme dû à une mauvaise assimilation des sucres.
C’est une variante du régime dissocié, ou encore du régime Dukan.

Ce régime exclut tous les apports de Glucides; il est donc sans: féculents, légumes secs, fruits, lait, sucreries et alcool. La ration de légumes verts ne doit pas excéder 50g par repas.
Les autres aliments riches en Protéines et en Lipides sont autorisés à volonté. (viande, poisson, oeufs, laitage non sucré).
Dans ces conditions, la perte de poids est d’au moins six kilos par mois.

Avantages :
– On maigrit rapidement, sans sensation de faim, et les gourmands ne se sentent pas trop frustrés.
– Ce programme alimentaire est relativement simple à suivre, chez soi comme au restaurant. D’autant plus qu’il n’est pas nécessaire de compter les calories, ce qui simplifie considérablement la vie.
– Résultats très concluants la 1ère semaine, puis la perte de poids devient moins évidente.

Inconvénients :
Les effets secondaires en raison de l’absence de glucides dans l’alimentation :
– l’organisme synthétise des corps cétoniques aux propriétés de coupe-faim, mais aussi responsable d’un état nauséeux,
– les graisses et les muscles fournissent l’énergie nécessaire à l’organisme pour fonctionner correctement: fonte musculaire, état de fatigue et dépression apparaissent,
– des carences en vitamines anti-oxydantes (vitamine C), en minéraux et en fibres sont inévitables.
Ce régime apporte un taux en lipides excessif, augmente la cholestérolémie, et les risques d’apparition de maladies cardio-vasculaires ne sont pas à exclure.

1. Phase de démarrage

Dure 2 semaines minimum, prolongée si la personne a beaucoup de poids à perdre.
–    Le corps s’adapte en brûlant préférentiellement les graisses ce qui déclenche la perte de poids.
–    Limiter la consommation de glucides à 20 g par jour.  12 à 15 g de ces glucides doivent provenir des légumes non féculents (liste élargie par rapport au régime Atkins initial).
–    Tous les aliments qui contiennent du sucre, des céréales sous quelque forme que ce soit, les jus de fruits et les concentrés, sont exclus.
–    Snack à 10 h et 16 h autorisé.

2. Phase de perte de poids continue

–    Commencer à ajouter des baies, des noix, des graines, quelques légumineuses
–    Augmenter petit à petit la consommation journalière de glucides, par paliers de 5 g jusqu’à trouver l’équilibre c’est-à-dire que la consommation de glucides ne doit pas freiner la perte de poids (seuil glucidique pour la perte de poids).
–    Poursuivre cette phase jusqu’à être à 5 kilos du poids visé.

3. Phase de préstabilisation

–    Élargir la gamme des aliments glucidiques : autres fruits, féculents et pour finir céréales complètes…
–    Tant que la perte de poids continue, augmenter la consommation de glucides par palier de 10 g par jour.
–    Quand la personne approche du poids visé, elle doit tester la quantité de glucides qu’elle peut consommer sans reprendre de poids (seuil d’équilibre glucidique Atkins).
–    Quand le poids est stabilisé pendant au moins 1 mois, passer à la phase 4.

4. Phase de stabilisation définitive

–    Continuer à consommer les aliments variés de la phase 3 et surveiller son poids à vie.
–    Chaque personne doit apprendre à gérer elle-même son poids, certaines vont devoir continuer à consommer peu de glucides (personnes sensibles) et d’autres vont pouvoir élargir la gamme des aliments glucidiques (personnes tolérantes).

Les principales règles à suivre

  • Ne comptez plus les calories.
  • Mangez autant d’aliments autorisés qu’il est nécessaire pour arriver à satiété.
  • Ne mangez pas si vous n’avez pas faim
  • Ne vous sentez pas obligé de finir votre assiette parce qu’il reste de la nourriture dedans
  • Buvez autant d’eau et de boissons édulcorées que votre organisme le réclame. Ne restreignez pas les liquides…mais n’en abusez pas non plus.
  • Des petits repas fréquents sont à privilégier
  • Si vous vous sentez faible à cause de la rapidité de la perte de poids, c’est que vous manquez peut-être de sel
  • Prenez tous les jours un complément de multi-vitamines

 

!! Il est fortement conseillé de consulter son médecin traitant avant de suivre un régime amaigrissant. !!

Laisser un commentaire

*

captcha *