Rhinites allergiques, dont le rhume des foins

La rhinite allergique désigne une réaction à des agents tels que la pollution, les poussières ou les pollens.

Elle survient généralement à tout moment de l’année, toutefois, le rhume des foins est une affection saisonnière.

Éternuements, sécrétions nasales, congestion des sinus, irritation des yeux en sont les symptômes les plus fréquents.

On peut se soigner soi-même dans les cas bénins, mais, en cas de crises aiguës, consulter un médecin.


  • Conseils

    * II faut, avant tout, réduire la consommation d'aliments susceptibles d'augmenter la production de sécrétions, la formation de mucus (produits laitiers, œufs, fritures, graisses, sucre et denrées à base d'hydrates de carbone raffinés tels que la farine blanche, ainsi que l'alcool).

    * Selon plusieurs docteurs, il est important d'avoir une bonne hygiène du nez. Le nez étant le premier filtre à air du corps humain, sa bonne hygiène peut nettement réduire la gravité des symptômes liés aux allergies.
  • Les plantes

    * Préparer une infusion d’ortie. Boire 3 ou 4 tasses par jour pendant 3 mois. Ou prendre alternativement une infusion de sureau et une infusion d'ortie (1 c. à c. pour une tasse d'eau) pendant 3 mois.

    * Préparer une infusion de camomille et prendre 2 tasses par jour.

    * Inhaler pendant 10 min une infusion de 15 g de camomille ou 5 à 10 gouttes d’huile essentielle dans 750 ml d’eau chaude.

    * Préparer une infusion de sureau noir et prendre 2 ou 3 tasses par jour, quelques mois avant et pendant la saison des rhumes des foins.

    * Prendre 1/2 cuillère à café d’un mélange de teinture d’échinacée, de guimauve, de sureau noir et de thym, 3 fois par jour, dans de l’eau chaude. Préparation conseillé en cas de mucosités épaisses jaune-vert et de congestion des sinus.
  • Une bonne santé de l'appareil respiratoire