Ortie

Redoutée pour ses piqûres, l’ortie est également appréciée pour ses vertus médicinales. Au Ier siècle apr. J.-C., le médecin grec Dioscoride décrivait déjà plusieurs utilisations possibles : ses feuilles fraîches pour les blessures infectées, son jus contre les saignements de nez, ses feuilles cuites mélangées à de la myrrhe pour provoquer les règles. Aujourd’hui, l’ortie est prescrite en cas de fièvre, d’arthrite, d’anémie et d’urticaire.

L’ortie pousse dans les régions tempérées du monde.

Usages traditionnels et recherches en cours :

• Les tests effectués sur les racines, aux Etats-Unis, en Allemagne et au Japon ont montré l’efficacité de l’ortie dans le traitement de l’hypertrophie de la prostate.

• En Allemagne, une étude récente a montré l’action anti-inflammatoire de la feuille. Des patients arthritiques prenant 50 g par jour de la plante ont vu leurs symptômes s’améliorer sensiblement.

• L’ortie est surtout utilisée comme dépuratif. Elle a aussi une action diurétique. Elle est recommandée contre l’eczéma et l’arthrite lorsque ceux-ci sont liés à un dysfonctionnement des reins et à la rétention d’eau.

• Une action astringente : l’ortie arrête les saignements de nez ou des plaies et réduit efficacement le flux menstruel abondant.

• L’ortie soulage les allergies, le rhume des foins, l’asthme, les piqûres d’insecte et les démangeaisons.

• Pour d’autres usages, les feuilles combattent l’anémie et stimulent la montée de lait. La racine est présente pour traiter l’hypertrophie de la prostate.

Préparations et usages :

* Avec une décoction de racines, contre l’hypertrophie de la prostate, boire une tasse par jour.

* Une soupe aux feuilles d’ortie, avec des carottes et oignon (riche en fer). En boire régulièrement.

* Avec un onguent de feuilles, contre l’eczéma, appliquer à volonté.

* Des gélules de racines, pour régulariser le flux menstruel, absorber une gélule de 100 mg 3 fois par jour.

* Une infusion de feuilles, boire 200 ml par jour comme fortifiant.

* En teinture de racine, cela soigne les allergies et l’urticaire ; contre le rhume des foins, 1 c a c diluée dans 100 ml d’eau 2 fois par jour.

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *