Olivier

L’olivier pousse à l’état sauvage dans tout le bassin méditerranéen, où il est également cultivé, de même que dans les pays d’Amérique ayant un climat similaire. On récolte les feuilles toute l’année et les fruits à la fin de l’été. Il semble que la teneur en principes actifs des feuilles soit plus élevée lorsque celles-ci proviennent de l’espèce sauvage.

L’olivier fut sans doute domestiqué en Crète vers 3500 av. J.-C. Les feuilles sont utilisées depuis cette époque pour désinfecter les blessures.

Effets et usages médicinaux :

  • Des essais cliniques ont montré que les feuilles d’olivier abaissaient la tension artérielle, et améliorent la circulation.
  • Légèrement diurétiques, elles peuvent être utilisées pour soigner les cystites.
  • Capables de réduire le taux de glucose dans le sang, elles sont conseillées aux diabétiques.
  • Très nourrissante, l’huile équilibre le taux de graisse dans le sang.
  • On la prescrit souvent, additionnée de jus de citron, pour éliminer les calculs biliaires.
  • Elle exerce une action protectrice sur l’appareil digestif et sur les peaux déshydratées.
  • Pour soigner les croûtes de lait, appliquer l’huile sur les zones atteintes 1 à 2 fois par jour.
  • En cas de vergetures, masser la peau avec l’huile d’olive 1 ou 2 fois par jour.

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *