Les teintures

Pour obtenir une teinture, il suffit de laisser macérer une plante dans de l’alcool : les substances actives se dissolvant ainsi facilement, les teintures sont plus efficaces que les infusions ou les décoctions. D’un emploi simple, elles se conservent pendant deux ans. Bien qu’elles soient essentiellement prescrites en Europe, aux Etats-Unis et en Australie, les teintures sont des préparations médicinales traditionnelles.

Les teintures étant des préparations concentrées, il est essentiel de respecter les dosages. L’alcool industriel dénaturé ou à 90 % Vol est totalement proscrit. Vous pouvez utiliser de la vodka, de l’alcool à 60% vol. ou du rhum, qui masque l’amertume de certaines plantes.

Il est possible de faire des teintures à faible teneur en alcool. Les teintures à base d’alcool peuvent être contre-indiquées, notamment en cas de grossesse ou de gastrite. En diluant 5 ml de teinture dans un petit verre d’eau bouillante, l’alcool s’évapore en 5 minutes environ. On prépare les teintures non alcooliques avec du vinaigre ou de la glycérine.

Les teintures sont plus ou moins concentrées selon le rapport choisi. Nous conseillerons le rapport de 1 à 5 (1 partie végétale pour 5 parties d’alcool). Exemple : 200g de plante séchée ou 300g de plante fraîche pour 1 litre d’alcool.

Les teintures peuvent se conserver jusqu’à 2 ans dans un endroit frais et sombre dans des bouteilles en verre stérilisées

 

Une explication des étapes de préparation sera disponible sous peu.

Laisser un commentaire

*

captcha *