Les décoctions

Pour extraire les principes actifs des racines, de l’écorce, des tiges et des baies, il faut généralement leur faire subir un traitement plus énergique qu’aux feuilles ou aux fleurs. Une décoction consiste à faire bouillir dans de l’eau les plantes séchées ou fraîches, préalablement coupées en petits morceaux. On peut la consommer chaude ou froide.

Les décoctions sont généralement réalisées à partir de racines, d’écorce et de baies, auxquelles on ajoute parfois des feuilles et des fleurs. Les parties fragiles de la plante doivent être ajoutées dans le récipient, hors du feu, lorsque la décoction commence à tiédir. Enfin, filtrer la préparation.

En Chine, la décoction est le principal mode d’utilisation des plantes médicinales Pour obtenir un liquide très concentré, il faut utiliser de grandes quantités de plantes, ou bien réduire la décoction jusqu’à ce qu’il ne reste plus que 200 ml de liquide. La réduction est efficace lorsque l’on utilise des écorces astringentes. Des décoctions avec des plantes spécifiques peuvent être efficaces pour renforcer les gencives ou nettoyer les éruptions cutanées infectées par exemple.

Les infusions peuvent se conserver jusqu’à 48 heures au réfrigérateur ou dans un endroit frais dans un récipient fermé.

Laisser un commentaire

*

captcha *