Le papillon

papillon

Le papillon est un style de nage ventral, où les bras et les jambes agissent symétriquement. Les bras exercent une traction puis une poussée propulsant le corps vers l’avant. Le retour des bras s’effectue en les lançant hors de la surface de l’eau vers l’avant. Le corps a une action d’ondulation, similaire à celle du dauphin.

Le papillon est une nage qui demande beaucoup de technique et de coordination, sans lesquelles elle est particulièrement éprouvante physiquement de par son intensité et la force réquisitionnées. Les débutants considèrent que le plus dur est le retour aérien des bras vers l’avant. Ceci demande une coordination entre le retour des bras et la deuxième ondulation des jambes, qui elles, sont entraînées par le mouvement du bassin, et une relaxation totale. C’est à ce moment qu’il faut placer la respiration, elle peut se faire à chaque mouvement de bras ou tous les deux ou trois mouvements de bras ce qui demande encore plus de relaxation et de coordination (tout dépend de la distance nagée, de la fatigue et du besoin d’oxygène en fonction du rythme cardiaque). Le plus dur sera alors pour le débutant d’effectuer des ondulations correctes afin de placer l’équilibre bras/respiration.

L’entraînement à la nage papillon conduit à une musculation développée du dos, des bras et des épaules. Il améliore d’autant plus le souffle et (en alternance avec la nage libre) permet d’oxygéner le nageur en entraînement, tandis que la nage libre elle va permettre l’expulsion du gaz carbonique des muscles et des poumons.

Laisser un commentaire

*

captcha *