La sieste

La sieste est un temps de repos pris au cours de la journée (ou la nuit pour les travailleurs nocturnes), le plus souvent après le déjeuner. La sieste ferait partie du patrimoine génétique de l’être humain et serait programmée pour être pratiquée entre 12 h et 15 h au moment où la fatigue apparaît et l’attention diminue. La pratique de la sieste diffère selon les pays, les régions, les cultures, le climat et les individus.
Les intérêts sont variables et la « qualité » de la sieste dépend entre autre de sa durée. La sieste permet de regagner de la concentration et de l’énergie, met de bonne humeur, aurait des effets sur la performance au travail, serait bénéfique pour la mémoire, lutterait contre le stress, pour ne citer que cela.

* 10 à 20 minutes
Cette petite sieste est idéale pour stimuler la vigilance et l’énergie, selon les experts. Cette longueur vous limite généralement aux stades légers de sommeil lent (absence de mouvements oculaires rapides). Les experts du sommeil expliquent que si vous faites une sieste de 10 à 20 minutes, vous en tirerez le meilleur profit, mais en fonction de ce que vous recherchez pour vous, d’autres durées peuvent être idéales. Pour un coup de pouce rapide de l’éveil, concentration, vigilance, les experts constatent qu’une petite sieste de 10-20 minutes est suffisante pour se remettre au travail rapidement, en un clin d’œil.

* plus de 30 minutes
Certaines études montrent que ce long somme peut entrainer une inertie du sommeil, un sentiment de « gueule de bois », comme le sentiment d’être sonné qui dure jusqu’à 30 minutes après le réveil, avant que les bénéfices réparateurs de la sieste apparaissent. Avez-vous déjà fait une sieste et vous vous êtes senti pire quand vous vous êtes réveillé ? C’est ce qui se passe, vous dormez un peu trop longtemps et vous êtes entré dans une phase de sommeil dont il est difficile de sortir.

* 60 minutes
Cette sieste est la meilleure pour aider à se souvenir des faits, des visages et des noms. L’inconvénient, une légère somnolence au réveil.

* 90 minutes
Il s’agit d’un cycle complet de sommeil, c’est-à-dire les stades légers et profonds, y compris le sommeil à mouvements oculaires rapides, généralement assimilé au stade de rêve. Cela conduit à l’amélioration de la mémoire émotionnelle et procédurale (come faire du vélo) et la créativité. Une sieste de cette durée évite généralement l’inertie du sommeil, rendant ainsi le réveil plus facile.

!! Une sieste trop longue ou trop tardive serait néfaste sur la quantité et la qualité du sommeil nocturne qui suit. La sieste n’est pas recommandée en cas d’insomnies sévères. !!

Laisser un commentaire

*

captcha *