Jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est un régime alimentaire qui consiste à alterner des périodes de jeûne et des périodes d’alimentation normale. Les effets recherchés d’un tel régime sont généralement d’ordre physique, parfois d’ordre spirituel.

La durée du jeûne et sa fréquence sont modulables. Ce régime présente la plupart du temps une nature cyclique. Les périodes de jeune et d’alimentation normale auront alors une durée fixe. À titre d’exemple, pour un cycle hebdomadaire: une période d’alimentation normale suivra un jeûne de 24 heures. Sauter le petit déjeuner est un exemple de jeune intermittent sur un cycle de 24 heures.

Un nombre grandissant d’individus utilise des programmes basés sur le jeûne intermittent pour maigrir. La phase de jeûne, qui varie d’un programme à l’autre, débute en général le soir.

Contrairement à son utilisation dans un cadre scientifique, le jeûne intermittent pour la perte de poids autorise généralement la consommation de boissons non-caloriques durant la phase de jeûne.

Le jeûne intermittent peut être pratiqué de multiples manières, par exemple s’alimenter uniquement dans une « fenêtre de 6 à 8 heures », ce qui revient en pratique à sauter un repas tous les jours (méthode adoptée par de nombreux chercheurs qui travaillent sur la restriction calorique), ou encore éviter de manger un jour par semaine, par exemple de 19h à 19h le lendemain.

Avantages / Inconvénients

Les effets suivants n’ont pas tous fait l’objet d’études chez l’homme. Des variations dans la durée du cycle jeûne/alimentation notamment, très mal documentés, seraient susceptibles de modifier considérablement les répercussions d’un tel régime. Que ce sont sur les effets de ce régime et les difficultés à le suivre, ainsi que les avantages et inconvénients, tout dépend de la durée et de la « sévérité » du jeûne.

Sur le plan physiologique, le jeûne intermittent est susceptible de conduire à :

  • Une perte de poids
  • Une perte de masse adipeuse proportionnellement à la masse corporelle
  • Une diminution de l’inflammation de tissus
  • Une diminution des risques cardio-vasculaires
  • Une augmentation de l’appétit pendant les périodes d’alimentation normale
  • Une conservation de l’apport calorique moyen.

 

!! Il est fortement conseillé de consulter son médecin traitant avant de suivre un régime amaigrissant. !!

Laisser un commentaire

*

captcha *