Hamamélis

L’hamamélis ou noisetier des sorcières était un remède traditionnel chez les Indiens d’Amérique du Nord, qui l’utilisaient en décoction d’écorce pour traiter tumeurs et inflammations, notamment oculaires, ils absorbaient également la plante en cas d’hémorragies et de règles abondantes.

Au XVIIIe siècle, les colons apprécièrent l’hamamélis pour ses vertus astringentes et son emploi se répandit en Europe.

Usages traditionnels et effets médicinaux :

  • L hamamélis contient une grande quantité de tanins. L’action astringente de ces derniers retient les protéines dans l’épiderme et les écorchures : la protection ainsi offerte accroît la résistance aux inflammations et favorise la cicatrisation des lésions cutanées.
  • Cette plante possède aussi des propriétés vasoconstrictrices, dues peut-être à la présence de tanins ou de flavonoïdes.
  • Distillée, elle conserve toutefois ses propriétés astringentes, suggérant par la même la présence d’autres agents astringents que les tanins.
  • L hamamélis est très utile pour traiter dermites et dermatoses telles que l’eczéma.
  • Principalement employé dans le traitement des lésions cutanées bénignes, il permet de protéger les zones meurtries et d’éviter les infections.
  • Précieux dans le traitement des affections veineuses, couperoses, varices et des hémorroïdes, il constitue également un remède efficace contre les contusions.
  • Ses propriétés astringentes en font un tonique et un protecteur veineux.
  • Appliqué en lotion dans le cas d’affections plus profondes, comme les kystes et les tumeurs, il est aussi très efficace en bain d’oeil, dans les cas d’infections oculaires.
  • Plus rarement employé par voie interne, il soulage les troubles diarrhéiques, tonifie les muqueuses intestinales et traite tous types d’hémorragies.

 

Préparation et usage :

* Les feuilles et les jeunes brindilles sont distillées pour fabriquer « l’alcool d’hamamélis ».

* L’écorce est utilisée pour la fabrication de teintures et de pommades.

* En teinture d’écorce, diluer 20 ml dans 100 ml d’eau froide et appliquer sur les varices.

* Avec l’hamamélis distillé, tamponner les piqûres d’insectes, les irritations cutanées et les hématomes.

* En pommade d’écorce ou en suppositoires trouvés en pharmacie, appliquer sur les hémorroïdes 2 fois par jour.

* Infusion des feuilles, à utiliser en lotion dans le traitement des hématomes et des kystes.

 

!! Ne pas utiliser les remèdes « maison » sans avis médical. !!

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *