Gingembre

Epice et condiment très répandu, le gingembre est également l’un des remèdes les plus utilisés au monde. Depuis les temps les plus reculés, il est très prisé en Asie. Au Moyen Age, en Europe, on pensait qu’il venait du jardin d’Eden. Le gingembre soulage les nausées matinales et le mal des transports et soigne très bien les troubles circulatoires. Frais, il a une saveur piquante et un goût légèrement citronné.

Originaire d’Asie, le gingembre est cultivé sous les tropiques. On déterre son rhizome lorsque la plante a atteint 10 mois. On le lave et on le fait tremper, il est parfois bouilli et épluché.

Usages traditionnels et recherches en cours :

• Selon plusieurs études, l’action thérapeutique du gingembre est en grande partie due à l’oléorésme et à l’huile essentielle qu’il contient.

• C’est un anti-vomitif, le gingembre est très efficace contre le mal des transports. Des tests effectués en 1990 ont établi qu’il soignait les nausées postopératoires mieux que les médicaments classiques.

• En antiseptique, en Chine, 70% des malades atteints de dysenterie bacillaire (maladie infectieuse du côlon) auraient guéri grâce au gingembre.

• Le gingembre est efficace sur troubles digestifs, en cas d’indigestions, de nausées (notamment matinales), de flatulences, de coliques et de mal des transports, ainsi qu’en cas d’infections gastro-intestinales (dues à certaines intoxications alimentaires) grâce à ses propriétés antiseptiques.

• Le gingembre est un remède efficace sur les troubles circulatoires, en cas de dégénérescence des organes et lorsque les extrémités du corps sont mal irriguées, car il améliore la circulation dans les vaisseaux capillaires. Il élève la tension artérielle, stimule la transpiration et fait tomber la fièvre.

• Le gingembre soulage la toux et soigne les rhumes, la grippe et autres troubles respiratoires.

• En Chine, on prescrit du gingembre frais en cas de refroidissement, de fièvres, de maux de tête et de douleurs musculaires, et du gingembre sec en cas de «froid intérieur» (mains froides, pouls faible et visage pâle).

Préparations et usages :

* En infusion, en cas de nausées, en boire 1 tasse 3 fois par jour.

* Avec l’huile essentielle, en cas d’arthrite, appliquer 5 gouttes diluées dans 20 gouttes d’huile d’amande douce sur les zones douloureuses.

* Les gélules, en cas de nausées matinales, prendre une gélule de 75 mg toutes les heures.

* En teinture, tour faciliter la digestion, prendre 30 gouttes dans un peu d’eau 2 fois par jour.

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *