Cure de raisin

Les principes et bienfaits :

La cure de raisin permet de faire en même temps une cure de drainage puisqu’on élimine des toxines et une cure de revitalisation qui régénère en douceur. Après l’été, et pendant la saison du raisin cette cure est parfaite pour se préparer à l’hiver et anticiper l’arrivée du froid.

La pratique de cette cure est de ne consommer que du raisin tout au long de la journée.

La monodiète allège le travail de digestion de l’organisme qui peut consacrer plus d’énergie à l’élimination des toxines. L’effet alcalinisant du raisin permet de neutraliser le surplus d’acidité néfaste notamment aux os.

En activant le transit, la cure de raisin éclaircit le teint. Et les pigments noirs ont une action anti-ride.

Les polyphénols du raisin pourraient stimuler le travail des globules blancs.

On est plus calme quand on mange peu, d’autant que la cure exclut tous les excitants, alcool, tabac, café.

Conseils :

* Avant de démarrer la cure, allégez vos repas en supprimant notamment les protéines animales, le lait, café, alcool, céréales. Privilégiez juste les fruits et légumes la veille du début de la cure.

* Choisissez des raisins mûrs, plus nutritifs et digestes, et surtout de qualité biologique. Quant à consommer seulement du raisin, autant qu’il soit irréprochable. Blanc ou noir, peu d’importance, leur composition est légèrement différente et en alternant les deux, on bénéficie de leurs propriétés.

* Lavez soigneusement le raisin même s’il est certifié biologique.

* Faites de petits repas, toutes les deux ou trois heures, en prenant soin de bien mastiquer. On mange à sa faim, sans se priver. En moyenne, on compte 1 à 3 kg de raisin par jour, dépendamment du gabarit et de la faim habituelle de chacun.

* Pensez à bien vous hydrater et boire des tisanes (sans sucre) vous aidera à tenir le temps de la cure.

* Pratiquez un sport ou une activité de détente chaque jour : marche, natation, vélo, yoga, relaxation. On peut très bien continuer à travailler durant la durée de la cure même si des moments de fatigues peuvent être ressentis.

* Pour la durée de la cure, le plus longtemps sera le mieux, l’idéal pour la première fois sera de 3 jours. Mais ceci est selon votre envie, votre motivation et vos possibilités.

* Restez attentif aux réactions de son corps. Les maux de tête ou quelques boutons sont un signe de libération des toxines, par contre si les symptômes durent ou sont plus aigus, c’est sans doute le signal pour arrêter la cure.

* La reprise alimentaire doit se faire progressivement, c’est important de sortir de la cure en douceur pour ne pas en gaspiller les bénéfices. D’abord une journée de fruits et légumes, puis on introduit les céréales (sans gluten de préférence) et enfin les protéines. Plus la cure a été longue, plus la reprise doit s’étaler sur plusieurs jours.

!! Attention !!

Il est fortement conseillé de consulter un médecin ou spécialiste avant de suivre une cure monodiète comme celle-ci. Vous devez être en bonne santé physique et mentale et des conseils spécialisés ne sont pas à négliger.

– La cure de raisin est déconseillée aux enfants, ados, femmes enceintes ou allaitantes, mais aussi aux personnes de plus de 50 ans et aux diabétiques.

– On perd du poids pendant la cure mais on reprend des kilos dès que l’on renoue avec son alimentation habituelle.

– On peux faire fondre ses muscles. La cure de raisin apporte trop de fructose, un sucre dont l’excès augmente les triglycérides (graisses) sanguins. Le raisin ne fournit pas de protéines, l’organisme va compenser en pompant les protéines musculaires. C’est particulièrement gênant pour les séniors.

– Attention aux migraines et coups de pompe. Ces effets sont liés à la restriction calorique et au risque d’hypoglycémie.

– C’est trop décapant. Grâce à ses fibres et polyols, le raisin est laxatif. Mais en cure, il s’avère irritant pour le tube digestif surtout si on consomme ses pépins, riches en tanins astringents.

Laisser un commentaire

*

captcha *