Curcuma

Si la couleur jaune vif et le goût épicé du curcuma sont familiers aux amateurs de cuisine indienne, les vertus médicinales de cette plante sont moins connues. Au cours des vingt dernières années, l’efficacité du curcuma dans le traitement des troubles digestifs et hépatiques a été confirmée par les études scientifiques. Cette plante a également un effet anticoagulant, anti-inflammatoire et hypocholestérolémiant.

Originaire d’Inde et d’Asie du Sud, le curcuma est cultivé dans toute l’Asie du Sud-Est.

Usages traditionnels et recherches en cours :

• Il y a un regain d’intérêt pour le curcuma. Malgré son utilisation ancestrale en Inde et en Chine, on ne s’est intéressé aux effets thérapeutiques du curcuma que depuis quelques décennies, avec la vogue des aliments aux propriétés hypocholestérolémiantes et antioxydantes.

• Le curcuma est un anti-inflammatoire puissant. II serait même plus efficace que l’hydrocortisone.

• Appliqué sur la peau et exposé au soleil, le curcuma est un antibactérien puissant, car il contient de la curcumine. Cet antioxydant serait plus actif que la vitamine E.

• En Chine, des essais cliniques datant de 1987 ont montré que le curcuma abaissait le taux de cholestérol.

• Le curcuma serait un traitement préventif efficace pour les personnes risquant de développer un cancer.

• Les recherches ont démontré l’action anticoagulante du curcuma, fluidifiant sanguin. Celui-ci augmente aussi les sécrétions biliaires et a une action protectrice sur l’estomac et le foie.

• Le curcuma, stimulant du foie, est le remède traditionnel de la jaunisse dans les médecines ayurvédique (médecine traditionnelle originaire de l’Inde) et chinoise.

• Si le curcuma ne soulage pas les douleurs, son action anti-inflammatoire le rend néanmoins efficace en cas d’arthrite et autres affections inflammatoires comme l’asthme et l’eczéma.

• Le curcuma est aujourd’hui prescrit comme anti-inflammatoire, fluidifiant du sang, et pour limiter les risques d’attaque d’apoplexie et de crise cardiaque.

• Appliqué sur la peau, le curcuma soigne efficacement plusieurs types d’affections dont le psoriasis et les mycoses.

Préparations et usages :

* La poudre est la préparation la plus utilisée par la médecine ayurvédique ; en cas de gastrite, prendre 1 c a c diluée dans de l’eau 3 fois par jour.

* En décoction, pour soigner les gastrites, boire ½ tasse 3 fois par jour.

* En cataplasme à base de poudre, contre le psoriasis, mélanger 1 c à c avec un peu d’eau et appliquer 3 fois par jour.

* En teinture, contre l’eczéma, boire 1 c à c diluée dans 100 ml d’eau 3 fois par jour.

!! Le curcuma provoque parfois des réactions cutanées et des irritations gastriques a fortes doses. Eviter les expositions prolongées au soleil. !!

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *