Cumin

Originaire d’Egypte, le cumin est largement cultivé dans le sud de l’Europe et en Asie. On cueille ses graines à la fin de l’été, lorsqu’elles sont mûres.

Épice et plante médicinale très populaire dans l’Egypte ancienne, le cumin était prescrit contre les affections digestives et respiratoires ainsi que pour soigner les caries dentaires.

Le cumin est mentionné dans l’Ancien Testament et largement employé au Moyen Age. Depuis, son usage médicinal a décliné.

En cuisine, le cumin, est surtout utilisé dans de nombreuses recettes chinoises, indiennes et moyen-orientales.

Effets et usages médicinaux :

• Le cumin, comme ses proches parents le carvi et l’anis vert traite flatulences et ballonnements tout en éliminant les spasmes de l’intestin, et stimule la digestion.

• Les phytothérapeutes indiens prescrivent le cumin contre les insomnies, les coups de froid et pour abaisser la fièvre.

• Mélangé à du jus d’oignon, il forme une pâte que l’on applique sur les piqûres de scorpion.

• Ses graines stimulent également la lactation, un rôle qu’il partage avec les graines de fenouil.

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *