Châtaigne

Originaire du bassin méditerranéen, d’Asie Mineure et du Caucase, le châtaignier pousse spontanément dans toute l’Europe. Il est cultivé pour son bois et ses fruits (la châtaigne), qui sont récoltés en automne.

Selon la tradition, le châtaignier fut importé de Turquie en Sardaigne puis, de là, se répandit dans toute l’Europe. Les châtaignes sont très nourrissantes ; on peut les griller, les confire ou les transformer en farine. Les fleurs sont parfois ajoutées aux mélanges de tabacs aromatiques.

Effets et usages médicinaux :

• En Amérique du Nord, les Mohicans soignaient la coqueluche avec une infusion obtenue à partir des feuilles du châtaignier d’Amérique.

• En 1737, John Brickell rapporte que les «feuilles ou l’écorce de l’arbre bouillies dans du vin sont efficaces contre les excès de flux sanguins (hémorragies) ».

• L’infusion de feuilles de châtaignier soigne coqueluches, bronchites et sécrétions bronchiques. Elle resserre les muqueuses et calme les toux quinteuses.

• En décoction et sous forme de gargarisme, les feuilles ou l’écorce sont efficaces contre les irritations de la gorge ainsi que pour soigner les diarrhées.

• Les feuilles traitent les rhumatismes, soulagent les douleurs dorsales et détendent les articulations ou les muscles contractés.

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *