Cacao

Originaire d’Amérique centrale, le cacaoyer est une plante importante des pays tropicaux. On récolte les cabosses à graines deux fois par an. La pulpe de la graine produit le cacao.

« Chocolat » provient de chocolati, nom donné au cacaoyer par les Aztèques.

En 1720, le naturaliste américain Cotton Mather écrivait que cette plante « alimente les Indiens en pain, en eau, en vin, en vinaigre, en alcool, en lait, en huile, en miel, en sucre, en aiguilles, en fil, en toile, en vêtements, en bonnets, en cuillères, en balais, en paniers, en papier et en clous ; en bois pour couvrir les maisons, en mâts, en voiles, en cordages pour leurs vaisseaux ; ainsi qu’en remèdes pour leurs maladies.»

Effets et usages médicinaux :

  • Principalement consommé comme aliment, le cacao a une action stimulante sur le système nerveux.
  • On le prescrit contre l’angine et pour ses propriétés diurétiques.
  • Aux Antilles et en Amérique centrale, on mange les graines pour tonifier le coeur et les reins.
  • Le beurre de cacao (huile fixe) protège les lèvres ; il sert couramment d’excipient dans les suppositoires.
  • En 1994, des chercheurs argentins ont montré que les extraits de cacao combattent la bactérie responsable des furoncles et de la septicémie.
  • D’autres études ont montré que le cacao et ses polyphénols sont antioxydants pour le coeur et l’estomac.

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Découvrez tous les fruits et les légumes utilisés en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *