Asperge

Originaire du bassin méditerranéen et d’Asie, l’asperge est cultivée pour ses jeunes pousses. Celles-ci croissent en tiges délicates (blanches ou vertes, selon qu’elles ont poussé à l’ombre ou à la lumière). Les racines sont récoltées après la coupe des pousses.

L’asperge est depuis longtemps réputée pour ses vertus diurétiques. Au Ier siècle de notre ère, Diosconde recommandait d’absorber une décoction de racines d’asperges pour augmenter le volume d’urine et soigner les affections rénales, la jaunisse et la sciatique.

De la même famille que l’ail et l’oignon, l’asperge a des composantes communes avec ces deux plantes : richesse en vitamines A, B9 et PP, phosphore et manganèse.

Effets et usages médicinaux :

• L’asperge est un diurétique puissant, qui soigne de nombreuses affections urinaires, dont la cystite.

• Dotée de propriétés amères, laxatives et sédatives, elle améliore en outre les états rhumatismaux en favorisant l’évacuation par les urines des toxines accumulées dans les articulations.

• Pline l’Ancien (écrivain et naturaliste du Ier siècle) conseillait les asperges comme aphrodisiaque.

!! Ne pas utiliser en cas de maladie rénale. !!

Découvrez tous les fruits et les légumes utilisés en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *