Arnica

L’arnica est une plante vivace aromatique, à feuilles duveteuses en forme d’oeuf et à fleurs jaune-orange. L’arnica pousse dans les pâturages de l’Europe centrale, d’Amérique du Nord et en Sibérie. En France, on ramasse les fleurs entre juin et août ; on attend que la plante soit fanée pour récolter les rhizomes en automne.
En Europe, l’arnica a toujours fait partie de la pharmacopée populaire. A la fin de sa vie, le poète allemand Goethe (1749-1832) buvait du thé à l’arnica pour soigner ses angines.

Effets et usages médicinaux :

• L’arnica est connu sous forme d’onguent et de compresses pour soulager les contusions, les entorses et les douleurs musculaires.
• II stimule également la circulation du sang.
• Anti-inflammatoire, il accélère la résorption des hématomes.
• En usage interne, on le prescrit en solution homéopathique contre les commotions, les blessures ou les douleurs.

!! L’arnica est toxique, même à faibles doses. Son utilisation en décoction ou en teinture, parfois indiquée en cas d’angine ou de troubles cardiaques, doit donc être contrôlée par un médecin. !!
!! Ne pas employer en usage interne. Ne pas appliquer sur des plaies ouvertes. !!

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *