Ail

L’ail est la plante médicinale par excellence, et ce, depuis sa découverte. II est sans danger pour un usage domestique et se révèle efficace pour traiter une multitude de problèmes de santé, il combat les infections du nez, de la gorge et des bronches, réduit le taux de cholestérol et apaise les troubles circulatoires, comme l’hypertension. Hypoglycémiant, l’ail est un précieux complément alimentaire pour les diabétiques.

Usages traditionnels :

• C’est un remède traditionnel, avant l’invention des antibiotiques, l’ail soignait toutes sortes de maladies, de la tuberculose à la typhoïde. On l’utilisait également pour panser les blessures durant la Première Guerre mondiale.

• L’ail est excellent en cas d’infections bronchiques et de rhumes, grippes et otites.

• L’ail soigne les maladies de l’appareil digestif. II débarrasse l’organisme des parasites intestinaux.

• Au niveau de la circulation sanguine, l’ail prévient les troubles circulatoires et empêche leurs développements en fluidifiant le sang. II diminue le taux de cholestérol.

• L’ail s’emploie contre les infections, il renforce l’action des antibiotiques chimiques et évite leurs effets secondaires. Réducteur du glucose sanguin, l’ail peut aider les patients souffrant du diabète gras.

Préparations et usages :

* L’ail entier haché ou concasse s’utilise depuis des siècles en médecine et en cuisine pour ses propriétés toniques.

* Le sirop d’ail : contre la toux, prendre une cuillère à café toutes les 3 heures.

* Les gousses d’ail hachées sont utilisées régulièrement en cuisine pour réduire le taux de cholestérol et renforcer le système immunitaire.

* Des gélules ou capsules d’huile d’ail augmentent la résistance de l’organisme aux infections.

!! Consulter un phytothérapeute avant d’administrer de l’ail comme médicament aux enfants de moins de 12 ans. !!

Découvrez toutes les plantes utilisées en phytothérapie

Laisser un commentaire

*

captcha *